Trump aurait ignoré les règles de sécurité «incommodes» pour continuer à tweeter sur son iPhone

Le président Trump a ignoré les protocoles de la Maison Blanche censés protéger ses téléphones, selon un reportage publié ce soir à Politico. L’histoire dit que Trump transporte au moins deux iPhones, un pour les appels et un pour naviguer sur Twitter et lire les nouvelles. Ceux-ci sont censés avoir des fonctionnalités telles que l’appareil photo désactivé et être inspectés régulièrement; mais selon le rapport, cela n’a pas été le cas.

Le téléphone utilisé pour les appels aurait toujours son appareil photo et son microphone installés, qui sont des cibles de piratage évidentes qui pourraient révéler beaucoup d’intelligence aux adversaires. Dans le passé, le président Obama donnait l’impression que ses téléphones portaient la caméra et le microphone pour éliminer ce risque. Les téléphones de Trump ont, au moins, leur GPS désactivé, selon le rapport.

Il n’est pas clair si la caméra et le micro sont toujours présents sur le téléphone que le président utilise pour Twitter. Mais le rapport soulève toujours des problèmes de sécurité: les aides voudraient que Trump échange le téléphone tous les mois pour s’assurer qu’il reste sécurisé, mais un responsable anonyme a dit qu’il a refusé de le faire parce que c’est trop gênant. Une autre source anonyme semblait confirmer Ceci, en disant que le téléphone n’a pas besoin d’échanges réguliers, en raison des fonctionnalités de sécurité activées sur le téléphone et le compte Twitter. Cela fait cinq mois que le téléphone a été vérifié pour la dernière fois.

Le rapport dit qu’il n’est pas clair à quelle fréquence le téléphone de Trump est échangé, mais l’un des responsables anonymes a laissé entendre que c’était fait régulièrement. Le numéro de téléphone de Trump change apparemment à l’occasion, ce qui semble impliquer que le téléphone est échangé de temps en temps, ou qu’il utilise au moins plusieurs téléphones. Obama aurait passé son téléphone à l’inspection tous les 30 jours afin qu’il puisse être examiné pour des activités suspectes et des intrusions.

Les détails dans le rapport sont évidemment troublants du point de vue de la sécurité, car il n’y a pas de téléphone qui ne puisse pas être piraté. Et si les pirates ont un moyen de déclencher à distance un microphone, le téléphone du président est probablement la cible la plus précieuse sur laquelle ils pourraient l’utiliser. Étant donné que Trump lit Twitter, il n’est pas impensable que des pirates tentent de l’inciter à utiliser un lien malveillant.

Dans le même temps, il n’est pas clair à quel point ce compte est définitif des pratiques de sécurité personnelles de Trump. Le tout semble provenir de deux fonctionnaires anonymes, et il ne semble même pas certain du nombre de téléphones dont dispose le président. À un moment donné, il dit que le président utilise « au moins » deux téléphones, suggérant que leur pourrait être plus. Et si l’une des sources semble être celle qui s’inquiète de ses pratiques de sécurité, l’autre source semble confirmer tacitement les détails tout en repoussant l’implication qu’elles sont problématiques.

Évidemment, nous savons depuis un certain temps que Trump a un iPhone sur lequel il utilise Twitter; Ses tweets sont tous marqués comme provenant de Twitter pour iPhone. Ce qui n’a pas été clair, ce sont les pratiques de sécurité autour de ce téléphone. Et si ce rapport est exact, il suggère qu’ils ne sont pas aussi stricts qu’ils devraient l’être. Même en mettant de côté la capacité d’écouter le président – gagner la possibilité d’envoyer même un seul tweet du compte de Trump pourrait créer le chaos avant que la situation ne soit éclaircie.

Je pourrais aussi aborder tout ce que Trump a critiqué sans relâche Hillary Clinton tout au long de la campagne 2016 (… et aussi récemment, oh, hier) pour son utilisation prétendument inappropriée de la technologie, malgré le fait qu’il est maintenant, semble-t-il, ne pas suivre les protocoles de sécurité. Mais je ne sais pas si l’incohérence entre le langage et les actions de Trump surprendra vraiment quiconque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *