Pokémon Go : la carte Pokévision prend les données à la source

Pour disposer de la meilleure carte Pokémon Go, autant aller chercher les données dans les serveurs du jeu lui-même afin de savoir où se trouvent, exactement et en temps réel, les Pokémon. C’est ce que propose Pokévision, qui prétend s’appuyer sur la propre API du jeu pour trouver les Pokémon dans l’environnement du joueur.

Le postulat de Pokévision est simple : en utilisant l’API du jeu Pokémon Go, il est possible de livrer au joueur « une feuille de triche » en temps réel qui lui permet de voir l’emplacement des Pokémon dans son environnement proche. De plus, la localisation de chaque Pokémon est assortie d’une minuterie, c’est-à-dire que le joueur sait à quel moment le Pokémon disparaîtra. « Trouvez en temps réel tous les Pokémon de Pokémon Go situés près de chez vous ou dans un lieu sélectionné. Chaque Pokémon proche de vous est accompagné de son le temps d’apparition sur la carte », affirme le site Pokévision. « Vous aurez accès aux emplacements des Pokémon en temps réel, c’est-à-dire que vous saurez exactement où ils se trouvent pendant leur temps d’apparition ». La carte ne pourra pas trouver les Pokémon que le joueur peut attirer avec de l’encens ou avec un leurre, parce que ces Pokémon n’apparaissent qu’au joueur lui-même et pas à tous les joueurs autour de lui, et pas à tout le monde en général.

AdTech AdPokévision est sans doute la meilleure carte Pokémon Go possible parce que le système utilise une méthode de triche ultime : inutile de demander la solution à ses camarades de classe ou à d’autres joueurs, Pokévision prend les réponses directement à la source chez l’éditeur du jeu The Pokémon Compagny. On peut se demander si, en agissant ainsi, Pokévision ne trahit pas l’esprit du jeu, essentiellement basé sur la découverte. Peut-être. Mais la carte ne récolte pas les Pokémon à la place du joueur. Elle lui montre simplement où ils se trouvent. Éventuellement, Pokévision ajoute une sorte d’urgence au gameplay, quand il montre que le Pokémon rare convoité par le joueur se trouve à quelques kilomètres de sa position, si bien que la découverte pédestre offerte par Pokémon Go peut se transformer en rallye routier. Comme le révélait le Parisien en début de semaine, cette chasse aux Pokémon a déjà provoqué plusieurs accidents de la route en France et la gendarmerie a diffusé un message pour rappeler aux conducteurs de ne pas jouer à Pokémon Go au volant de leur véhicule.

En scannant une zone avec Pokévision, le joueur peut trouver les Pokémons dans la carte courante. À noter le gros bouton de balayage rouge en bas de la carte.

Comment utiliser Pokévision pour trouver les Pokémons

Le problème c’est que Pokévision est en train de devenir l’une des cartes Pokémon les plus populaires du Web, et les serveurs du site sont submergés. Dans un premier temps, les joueurs auront l’impression que si Pokévision est très utile pour trouver les Pokémons dans certaines grandes villes comme Londres, le centre de San Francisco, ou le débarcadère de Santa Monica, en Californie, il n’apporte pas grand-chose en dehors de ces zones. Mais ils ne doivent pas se décourager.

Le site Pokévision est peut-être un peu obtus, mais il fonctionne. Pour trouver les Pokémon à proximité d’un lieu donné, il faut déposer un piquet de position en cliquant sur la carte. (Il est préférable de faire défiler manuellement la carte à l’endroit où l’on souhaite effectuer la recherche que de demander à la carte de trouver sa position). Une fois que la localisation est définie, il suffit de cliquer sur le gros bouton rouge en bas du site pour rechercher les Pokémon les plus proches. Il faut attendre 30 secondes avant de rescanner le lieu (une barre de défilement indique à quel moment il est possible de renouveler la recherche). Notre confrère explique que la première fois qu’il a utilisé le site, il n’a trouvé aucun Pokémon à proximité. Mais quand il a renouvelé le scan, Pokévision a trouvé trois Pokémon. Autrement dit, il faut parfois effectuer plusieurs recherches avant d’avoir un résultat.

Une aide indispensable

Le flux Twitter du site donne une idée du nombre de personnes ayant accès au jeu et au site à un moment donné. Il est également difficile de savoir si les opérateurs du site vont restreindre l’utilisation de Pokévision à quelques pays, ou essayer d’élargir sa couverture à tous les pays où l’on peut jouer à Pokémon Go aujourd’hui. Le site PC World tient à jour une liste des meilleures cartes Pokémon Go et ajoutera bientôt Pokévision en tête de sa sélection. La barre se situe désormais un peu plus haut. En supposant que le développeur Niantic ne bloquera pas l’usage de l’API Pokémon, pour l’instant, il est beaucoup plus facile de trouver les Pokémon dans Pokémon Go !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *