Le co-fondateur de WhatsApp demande à tout le monde de supprimer Facebook

En 2014, Facebook a acheté WhatsApp pour 16 milliards de dollars, faisant de ses co-fondateurs – Jan Koum et Brian Acton – des hommes très riches. Koum continue à diriger l’entreprise, mais Acton a quitté plus tôt cette année pour créer sa propre fondation. Et il n’est pas fait simplement avec WhatsApp – dans un post sur Twitter aujourd’hui, Acton a dit à ses disciples de supprimer Facebook.

“Il est temps”, a écrit Acton, ajoutant le hashtag #deletefacebook. Acton, qui vaut 6,5 milliards de dollars, n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire. WhatsApp a refusé de commenter.

On ne sait pas si les sentiments d’Acton à propos de Facebook s’étendent à sa propre application. Mais le mois dernier, Acton a investi 50 millions de dollars dans Signal, une alternative indépendante à WhatsApp.

Le tweet est intervenu après une période meurtrière de cinq jours pour Facebook qui a vu essouffler les régulateurs et plonger le cours de l’action suite aux inquiétudes sur la confidentialité des données à la suite de révélations sur l’utilisation abusive des données utilisateur par Cambridge Analytica.

Acton n’est pas le premier ancien dirigeant de Facebook à exprimer son malaise face à l’entreprise après l’avoir quitté. L’année dernière, Chamath Palihapitiya, ancien directeur de la croissance, a provoqué une tempête après avoir déclaré: «Nous avons créé des outils qui démantèlent le tissu social de la société.» D’autres anciens cadres ont exprimé leurs regrets: Sean Parker, Justin Rosenstein et Roger McNamee.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *