La Maison Blanche envisagerait d’interdire au personnel d’utiliser des téléphones personnels au travail

La Maison Blanche envisagerait une interdiction des téléphones portables personnels pour le personnel au travail, selon Bloomberg.

L’administration Trump a été victime de fuites – en février, Sean Spicer, le secrétaire de presse de l’époque, aurait coordonné des «vérifications téléphoniques» imprévues, les employés se tournant vers des applications de messagerie cryptées – et une interdiction pourrait être utilisée pour limiter les contacts avec la presse. L’interdiction entraînerait également des obstacles techniques pour le personnel: Bloomberg signale que le personnel n’est pas en mesure d’envoyer des textes sur les appareils émis par le gouvernement.

Bloomberg cite une source disant que l’interdiction est pour des raisons de cybersécurité, car les appareils personnels ne sont pas aussi sécurisés que les téléphones de la Maison Blanche. Sur ce front, la Maison Blanche a également rencontré des problèmes: le téléphone personnel du chef d’état-major John Kelly a récemment été découvert compromis par des pirates informatiques.

Le plan inclurait tout le personnel dans le bureau exécutif du président, bien que l’on ne sache pas encore si l’administration ira de l’avant avec l’idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *