Facebook tiendra une réunion d’urgence pour permettre aux employés de poser des questions sur Cambridge Analytica

Facebook a prévu une réunion ouverte à tous les employés mardi pour les laisser poser des questions sur le déroulement du scandale de confidentialité des données de Cambridge Analytica, selon une invitation de calendrier interne examinée par Monde Informatique. La réunion, prévue à 17h:00 GMT, sera dirigée par Paul Grewal, avocat général adjoint de la compagnie. Grewal devrait expliquer le contexte de l’affaire, qui implique les profils d’utilisateurs de plus de 50 millions de personnes utilisées par Cambridge Analytica dans le cadre de ses efforts de ciblage publicitaire lors de l’élection de 2016. Grewal devrait également répondre aux questions via une fonction de sondage trouvée sur la page de l’événement interne de la réunion.

Facebook n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Alors que les dirigeants de Facebook ont ​​discuté activement de l’histoire de Cambridge Analytica sur des forums internes, la réunion de mardi représentera la première fois qu’un grand groupe d’employés aura l’occasion de questionner le leadership de l’entreprise en direct et en personne. (L’événement est également diffusé pour les employés distants à travers le monde dans le cadre de “FYI Live”, une série de discussions en direct avec des dirigeants d’entreprises organisées par l’équipe de communication interne de Facebook.)

Cette décision reflète une inquiétude croissante au sujet de la réaction de Facebook aux reportages publiés cette semaine dans le New York Times et le Guardian. Les articles présentaient comment un chercheur de l’Université de Cambridge avait créé une application Facebook pour récolter des informations sur des millions de profils Facebook et avait incorrectement transmis les données à Cambridge Analytica, en violation des conditions d’utilisation de Facebook. Ensemble, ils ont soulevé de nouvelles inquiétudes concernant les mesures prises par Facebook pour protéger la confidentialité des données des utilisateurs, appelant Mark Zuckerberg à témoigner devant le Congrès et faisant grimper de 10% le cours de Facebook en dessous de son plus haut niveau de février. 1er.

La réunion de mardi ne devrait durer que 30 minutes. Un employé avec qui j’ai parlé a dit que le déménagement semblait être une mesure provisoire destinée à acheter du temps à l’entreprise jusqu’à la réunion hebdomadaire de toutes les mains vendredi, à laquelle le PDG Mark Zuckerberg devrait s’adresser.

Zuckerberg a fait l’objet de critiques tant internes qu’externes pour avoir gardé le silence sur les révélations de Cambridge Analytica. “Le sentiment qui prévaut est, pourquoi n’avons-nous pas entendu Mark?”, A déclaré l’employé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *