Disney a fait une veste pour simuler des expériences physiques, comme un serpent qui glisse sur votre corps

Disney Research, MIT Media Lab et Carnegie Mellon University ont dévoilé une nouvelle «veste de force» haptique conceptuelle qui simule des expériences physiques pour les personnes portant l’appareil. La veste de force est doublée d’airbags contrôlés par un ordinateur qui gonfle et dégonfle les sacs. Disney prévoit que la veste sera utilisée avec les casques VR pour des expériences plus immersives, étant donné qu’elle est capable de simuler des câlins, d’être frappée ou frappée, et particulièrement la sensation d’un serpent qui glisse sur votre corps. La veste est composée d’airbags avec des capteurs attachés que la force directe et les vibrations à des endroits spécifiques sur votre corps.

La gaine contrôlée par logiciel pèse environ 5 livres et possède un système de valve qui gonfle et dégonfle 26 compartiments d’air. Il a des manches réglables, et le gilet est fait d’un gilet de sauvetage réutilisé avec la mousse intérieure remplacée par les airbags. Les compartiments à air sont situés sur le devant, le dos, les bras et les côtés de la veste.

La veste de force | Image: Disney Research, MIT Media Lab, Université Carnegie Mellon

La vitesse, la force et la durée de l’inflation et de la déflation peuvent être contrôlées à l’aide d’un éditeur de logiciel d’effets haptiques. Dans leur article, les chercheurs de Disney, du MIT et de Carnegie Mellon ont écrit: «À ce stade du travail, l’objectif est de développer une technologie de base pour la veste Force qui sera suffisante pour l’évaluation psychophysique de base et pour concevoir et tester un Pour le moment, ces effets comprennent: un battement de cœur, une pluie légère ou abondante, un coup de boule de neige sur la poitrine, un coup de main sur l’épaule, une bave dégoulinant sur le dos, une bogue rampant sur le bras et une moto vibrations. Il existe d’autres paramètres d’affinage, comme le contrôle de la vitesse à laquelle ce bug rampe.


Les chercheurs ont construit trois applications VR pour tester la veste, y compris un jeu de combat de balle de neige, un simulateur d’un serpent rampant autour, et une simulation de “muscles en croissance” – comme se transformer en Hulk. Ils ont écrit:

“L’ensemble du système est très encombrant et confinant pour l’utilisateur. En outre, avec les effets de corps surround que le portable peut atteindre, une expérience de réalité virtuelle à 360 degrés est possible; cependant, la capacité de l’utilisateur à tourner ou à se déplacer dans l’espace VR est limitée par la tubulure qui l’attache à l’air et à l’alimentation en vide.”

Les chercheurs croient qu’avec plus de développement, la veste pourrait être plus viable en VR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *