fbpx

DevOps : CA Technologies rachète Automic 600 M€

En mettant la main sur Automic, CA Technologies renforce son offre dans les solutions cloud d’automatisation et d’orchestration des applications et processus métiers. Avec ce rachat estimé à 600 millions de dollars, CA en profite pour revoir à la hausse sa prévision de chiffre d’affaires 2017 mais sa marge à la baisse.

CA Technologies est bien décidé à surfer sur la vague DevOps. Déjà bien positionné sur le créneau des outils dédiés aux développement d’applications (API et Mobile app Developement, Continuous Testing, Test Case Design…), l’éditeur a annoncé un accord définitif pour racheter Automic. L’acquisition de cette société, spécialisée dans les logiciels d’automatisation et d’orchestration des applications et des processus métiers, est estimée à près de 600 millions d’euros. Avec ce rachat, CA en profite par ailleurs pour accroître sa présence en Europe où Automic est présent à Paris et Vienne et compte de nombreux clients dans les secteurs de l’énergie des services financiers, de l’industrie, de la grande distribution et des télécommunications.

« Stratégiquement, cette acquisition nous permet d’étendre notre couverture en Europe. Sur le plan opérationnel, cette plate-forme cloud va nous servir d’accélérateur sur le marché.  Enfin, financièrement, elle répond à nos exigences rigoureuses de rentabilité, tout en offrant des perspectives de rendement des liquidités investies à l’étranger », a fait savoir dans un communiqué Ayman Sayed, président et directeur des produits de CA Technologies.

La marge opérationnelle 2017 revue à la baisse

Grâce à cette acquisition, CA a revu ses à la hausse sa prévision de revenus, en tablant sur un demi-point de croissance supplémentaire pour 2017, estimés à fin septembre entre 4,03 et 4,07 milliards de dollars. En revanche, la marge opérationnelle globale « devrait être affectée de façon défavorable de 1 point de pourcentage ; l’opération aura principalement une incidence sur le segment Solutions d’Entreprise », précise l’éditeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *