Android: plus d’un milliard de terminaux vulnérables à une faille Linux

Une mauvaise gestion des connexions TCP dans le noyau Linux permet d’injecter des données dans des connexions non chiffrées et, le cas échéant, réaliser des attaques de phishing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *