fbpx
ActualitésAppsHigh TechOracleZoom

Zoom déploie son service de vidéoconférence de base sur Oracle Cloud

Oracle a annoncé mardi que Zoom Video Communications, fabricant du très populaire service de vidéoconférence Zoom, a choisi Oracle comme fournisseur d’infrastructure cloud.

L’accord est une victoire majeure pour les activités de cloud computing d’Oracle, en particulier compte tenu de la toute nouvelle ubiquité de Zoom. La nouvelle pandémie de coronavirus a considérablement accru le besoin de logiciels de collaboration et de vidéoconférence, des millions d’étudiants et d’employés travaillant à domicile et s’appuyant sur des outils logiciels pour rester connectés.

Zoom a été l’un des premiers bénéficiaires du boom de la vidéoconférence – l’entreprise est passée de 10 millions d’utilisateurs en décembre à plus de 300 millions d’utilisateurs aujourd’hui. Le PDG de Zoom, Eric Yuan, a déclaré dans un communiqué que l’entreprise avait besoin d’une augmentation massive de la capacité de service pour gérer la houle des utilisateurs quotidiens. Après avoir exploré plusieurs plateformes, ils ont atterri avec Oracle. Les entreprises ont commencé à travailler ensemble il y a environ six semaines.

Oracle ne divulgue pas la taille de l’accord, mais la société saisit l’opportunité de vanter sa technologie cloud de nouvelle génération. Oracle a déclaré que Zoom transfère actuellement plus de sept pétaoctets par jour sur les serveurs Oracle Cloud Infrastructure, ce qui équivaut à environ 93 ans de vidéo HD.

« Les communications vidéo sont devenues un élément essentiel de notre vie professionnelle et personnelle, et Zoom a dirigé l’innovation de cette industrie », a déclaré Safra Catz, PDG d’Oracle. « Nous sommes fiers de travailler avec Zoom, à la fois en tant que fournisseur d’infrastructure cloud et en tant que client, alors qu’ils grandissent et continuent de connecter les entreprises, les particuliers et les gouvernements du monde entier. »

En plus de la capacité de mise à l’échelle, Zoom est également au milieu de son plan de 90 jours pour aborder et améliorer les capacités de sécurité et de confidentialité de sa plate-forme. Alors que l’utilisation de son service de vidéoconférence montait en flèche, les experts en sécurité ont trouvé des failles dans le code de Zoom et ont signalé des problèmes de confidentialité dans la gestion des données des utilisateurs. Face aux critiques croissantes, Zoom a annoncé le 1er avril qu’il arrêterait le développement de toutes les nouvelles fonctionnalités de l’application et se concentrerait entièrement sur la sécurité.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer