fbpx
ActualitéSécurité

Airbus contre les cyberattaques visant les fournisseurs

Airbus SE a annoncé avoir pris des mesures pour se protéger des cyberattaques dirigées contre la société européenne de l’aérospatiale et de la défense par le biais des systèmes informatiques des sous-traitants.

Le constructeur d’avions de passagers et d’avions militaires est au courant des cyber-événements et dispose de méthodes de détection lui permettant de réagir rapidement, a déclaré jeudi un porte-parole. Rolls-Royce Holdings Plc et le groupe français Expleo font partie des quatre fournisseurs d’Airbus ciblés, peut-être de Chine, au cours de l’année écoulée, a rapporté l’Agence France-Presse plus tôt.

Les tentatives d’entrée dans les systèmes informatiques d’Airbus ne sont pas la première fois que la société basée à Toulouse, en France, confirme être une cible. En janvier, le groupe a déclaré qu’il avait renforcé la sécurité après qu’une cyber-infraction informatique dans son secteur des avions à réaction avait permis aux pirates informatiques d’accéder aux informations personnelles de certains employés. Rival Boeing Co. a été touché l’année dernière.

Les attaques visant Airbus ont incité les autorités françaises à obliger les entreprises stratégiques à renforcer leurs dispositifs de sécurité avec des partenaires et des fournisseurs de confiance, selon une personne proche du dossier.

Airbus est l’une des quelque 200 entités figurant sur une liste d’opérateurs dits «essentiels» jugés d’une importance stratégique par l’agence de sécurité nationale du pays. Airbus a peut-être laissé une porte ouverte aux pirates informatiques en omettant de s’assurer que les fournisseurs sont correctement protégés, a déclaré la personne, qui a refusé de donner son nom au nom de l’entreprise car ces informations ne sont pas publiques.

« En tant qu’acteur majeur dans les secteurs de la haute technologie et de l’industrie, Airbus est, comme toute autre entreprise, une cible d’acteurs malveillants », a déclaré la compagnie jeudi. « Airbus surveille en permanence les activités de ses systèmes, dispose de mécanismes de détection et prend des mesures immédiates et appropriées en cas de besoin. »

Un porte-parole de Rolls-Royce a déclaré que la société ne commentait pas les informations faisant état de tentatives individuelles d’accès à ses systèmes et collaborait avec les autorités pour lutter contre ces tentatives.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page